27 déc. 2016

Challenge ABC Thriller / Policier 2017

Hello!

Décembre touche à sa fin, et comme chaque année depuis 2-3 ans, je vous présente un challenge auquel je m'inscris et que j'ai toujours espoir de terminer alors que c'est rarement le cas.
Mais tout ceci n'est point grave, l'essentiel est que je prenne plaisir dans ma tentative!

Et encore une fois, je me lance dans le Challenge Thriller / Policier, avec mes deux genres préférés. Le challenge est reconduit par Salhuna, sur Livraddict.




Les règles sont les mêmes, avec quelques légers changements cette année.
Il y a 4 catégorie, et il faut en choisir une:

> Catégorie 1 : Challenge complet
26 lettres / 26 auteurs / 26 titres : vous avez le droit à 3 tricheries (prénom de l’auteur, ou lettres présentes dans le nom ou prénom…). Vous avez le droit à 3 BD/manga/album… Vous pourrez changer de titres en cours d’année, mais pas d’auteurs.
> Catégorie 2 : Challenge FreeStyle
26 lettres / 26 auteurs et 26 titres à choisir en cours d’année au fur et à mesure : vous avez le droit à 3 tricheries, à 3 BD/manga/album…
> Catégorie 3 : Mini Challenge
13 lettres / 13 auteurs / 13 titres : mais vous n’avez pas le droit de tricheries, ni le droit de BD/manga/album… Vous pouvez changer de titres en cours d’année, mais pas d’auteurs.
> Catégorie 4 : Mini Challenge Freestyle (Nouveau)
13 lettres / 13 auteurs et 13 titres à choisir en cours d’année au fur et à mesure : vous n’avez pas le droit de tricheries, ni le droit de BD/manga/album…



J'ai choisi pour 2017 de prendre la catégorie 2. Cela me laisse une plus grande liberté pour choisir des titres sur un coup de tête, de piocher au hasard et allègrement au fil des mes envies. Qui plus est, j'ai le droit de choisir 3 mangas, ce qui est loin de me déplaire.


Je n'ai pas encore réfléchi aux possibles titres qui pourraient venir rejoindre la liste, cela se fera naturellement en cours d'année.

A
B
Chattam, Maxime: Que ta volonté soit faite
D
Expert, Jacques: Hortense
F
G
H
I
J
K
L
Minier, Bernard: Une Putain d'Histoire
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
Wells, Dan: I Am not a Serial Killer
Y
X
Zaïre, Johanna: Sanatorium

5/26

24 déc. 2016

Rebecca

Auteur: Daphné du Maurier

Edition: Virago Press

Genre: Policier / Classique

Date de parution: 2007

Résumé: Une longue allée serpente entre des arbres centenaires, la brume s'accroche aux branches et, tout au bout, niché entre la mer et les bois sombres, un château splendide : Manderley, le triomphe de Rébecca, la première Mme de Winter, belle, troublante, admirée de tous. Un an après sa mort, le charme noir de Rébecca tient encore en son pouvoir le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse de Maxim de Winter, jeune et timide, pourra-t-elle échapper à cette ombre inquiétante, à son souvenir obsédant qui menacent jour après,jour de plonger Manderley dans les ténèbres ?



Cela fait quelques années que ce roman, classique de la littérature anglaise, attend de sortir de ma PAL. C’est enfin chose faite grâce à la Lecture Commune de novembre sur le site BookNode.

Classé dans la catégorie « Policier », j’avoue ne pas avoir réellement compris cette classification puisque l’histoire ne nous offre pas réellement d’enquêtes, ou du moins comme un vrai policier le fait. Bien au contraire, en débutant la lecture on a plutôt l’impression d’avoir affaire à une romance dont le style n’est pas sans rappeler Jane Austen ou les soeurs Brontë. Malgré cette légère déconvenue, on est rapidement happé par le récit qui nous plonge dans une ambiance sombre, lourde et dramatique.

Les premières pages ne sont donc pas exceptionnelles puisqu’elles se contentent de poser un certain cadre en présentant notamment la rencontre entre l’héroïne et Maxim de Winter, homme riche et particulièrement connu pour sa demeure, Manderley, et les fêtes qui y sont données. Ce portrait a cependant le mérite de nous laisser entrevoir la tournure que va prendre le récit. En effet, on remarque rapidement le caractère niais et soumis de l’héroïne, mais également la présence déjà marquée de Rebecca, la défunte femme de Maxim. Cette dernière nous est dévoilée comme étant une femme exceptionnelle, adorable aux milles qualités, dont la perte ne peut être que terrible pour son mari. D’emblée l’ombre de Rebecca déploie lentement mais sûrement ses ailes au dessus de l’héroïne.

Dès lors on sent une sensation de malaise chez l’héroïne qui, de par sa position sociale et son inexpérience, ne peut s’empêcher de se mettre en concurrence avec Rebecca. Ce malaise n’en est que grandissant à partir du moment où les nouveaux époux débarquent à Manderley. En effet, en se mettant à côtoyer le personnel de la demeure, mais aussi toutes les personnes connaissant les de Winter, notre jeune fille continue à se rabaisser. Ce comportement, quelque peu compréhensible, n’en est pourtant pas moins exaspérant. Il est difficile de la trouver sympathique quand son côté bien trop naïf ne fait que ressortir pour partir dans des élucubrations qui peuvent fatiguer. Au contraire, on aurait envie de la secouer afin qu’elle s’affirme enfin, face notamment à une Mme Danvers dont le fanatisme pour Rebecca devient terrifiant.

On reconnaît ici une maîtrise incontournable pour décrire des personnages de manière psychologique. Du Maurier dépeint chaque protagoniste de manière bien réelle, dont chaque réaction et comportement découle de façon logique de leur propre caractère. Sans aucune fausse note nous découvrons des personnages certes imaginaires mais qui paraissent bel et bien réels. Les plus marquants étant bien entendu l’héroïne, qui évolue tout au long du récit, Mme Danvers, qui semble sorti d’un roman gothique, et surtout les deux plus importants : Rebecca et Manderley.
Rebecca, dont le nom a été donné comme titre, qui est pourtant déjà morte, règne toujours en maître à Manderley et sur les vies de ses habitants. Son emprise est telle qu’on en vient à se demander si elle est réellement morte. Dépeinte comme une sainte, elle soulève pourtant bien des questions qui nous réservent une fin magistrale. Elle reste une énigme pendant un long moment, et découvrir son vrai visage précipite le récit de manière abrupte vers une conclusion inévitable.
Manderley et le dernier personnage important du roman. Daphne du Maurier réussi ici un tour de maître exceptionnel en conférant à l’endroit une atmosphère bien particulière qui semble se détacher des pages pour venir englober le lecteur lui-même. Adulé par la population alentour, craint par l’héroïne, soumis au souvenir de Rebecca, Manderley détonne et se détache, comme son ancienne maîtresse, de l’histoire. Sa présence est forte, voire influente et possède un impact important sur les autres protagonistes.


C’est avec ce mélange de romance et gothique, avec une propension à la description, que Daphne du Maurier parvient à nous offrir une histoire prenante et captivante. Grâce à une plume légère, à un style bien particulier mais qui va à l’essentiel, cette auteure fait vivre deux personnages pourtant immatériels. On comprend, en refermant le livre, pourquoi il fait partie des classiques à découvrir.

20 déc. 2016

Top Ten Tuesday #12



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous littéraire hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème défini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and The Bookish, repris ensuite en français par Iani puis par Frogzine.

Le thème de la semaine est:

Les 10 romans que le Père Noël doit impérativement laisser sous votre sapin de Noël cette année.



Salut les loulous! Pour ce nouveau top, je suis allée chercher ma Wishlist les livres que j'aimerais le plus avoir, même si je sais pertinemment que je me les achèterai un jour. Enfin, j'espère.Il n'y a pas que des romans dans mes envies, comme vous allez le voir.
Voici mon top:

                     








                                       

Quel est votre top 10 à vous?

19 déc. 2016

Challenge: Do you speak Manga?

Et bonjour!

Une fois n'est pas coutume, je me retrouve à faire un post pour un challenge, avec cet espoir qu'enfin j'arriverais à le terminer.
Cette fois-ci, c'est le challenge Do you speak Manga qui m'a tapé dans l'oeil. Il est géré par Nekotenshi sur le forum de Livraddict.
Au vu de ma bibliothèque qui se rempli bien et des mangas listés à lire, je n'ai pu que sauter le pas en espérant ne pas trop rater cette année.




Le principe : (re)découvrir un maximum de séries d'une liste prédéfinie!
Cette liste de départ (car elle peut changer) est inspirée de recommandations faites par des professionnels et par des passionnés du genre et recueillies par le magazine Manga Mag dans sa rubrique Ma Mangathèque Idéale : il y en a pour tous les goûts (plus ou moins cultes, plus ou moins récents, pour les filles, pour les garçons...) !


Le challenge fonctionne par points: 1 tome lu = 1 point. Plus vous lisez de tomes, plus vous marquez de points ! 

Si vous terminez une série, vous obtenez des point bonus comme suit :

Une série d’entre 1 et 10 tomes = 1 point de fin de série
Une série d’entre 11 et 20 tomes = 2 points de fin de série
Une série d’entre 21 et 30 tomes = 3 points de fin de série
Etc…



Sur les 105 titres proposés dans la liste, j'ai fait ma petite sélection au vu de ce que je possède déjà dans ma bibliothèque et ce que je pourrais emprunter sans problème à la médiathèque:

1. 20th Century Boys, Urasawa, Naoki
2. A Silent Voice: Oima, Yoshitoki
3. Bakuman, Obata, Takeshi ; Ohba, Tsugumi
4. Billy Bat, Urasawa, Naoki
5. Card Captor Sakura, CLAMP
6. Chi, une vie de chat, Konami, Konata
7. City Hunter, Hojo, Tsukasa
8. Death Note, Obata Takeshi ; Ohba Tsugumi
9. Erased, Kei Sanbe (8 tomes, terminé)
10. Fullmetal Alchemist, Arakawa, Hiromu (27 tomes, terminé)
11. Gantz, Oku, Hiroya
12. GTO, Fujisawa, Toru
13. I Am a Hero, Hanazawa, Kengo
14. La Mélodie de Jenny, Hojo, Tsukasa
15. Monster, Urasawa, Naoki
16. Pandora Hearts, Mochizuki, Jun
17. Poison City, Tsutsui, Tsetsuya
18. Pretty Guardian Sailor Moon, Takeuchi, Naoko
19. Spirale, Ito, Junji
20. xxxHolic, CLAMP


Je mettrais à jour les avancées de lecture. 

13 déc. 2016

Top Ten Tuesday #11



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous littéraire hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème défini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and The Bookish, repris ensuite en français par Iani puis par Frogzine.

Le thème de la semaine est:

Les 10 romans que vous avez lu ou souhaiteriez lire portant sur le thème de l'hiver.




Bonjour les loulous! L'hiver approche, les températures sont enfin froides et le thème de cette semaine est en corrélation avec cette période.

Voici mon top:

1.  Un Chant de Noël - Charles Dickens. 

2. Le Noël d'Hercule Poirot - Agatha Christie. 

3. Lettres du Père Noël - J.R.R Tolkien.

4. La Forêt des Ombres - Franck Thilliez.

5. Shining - Stephen King.

ENVIE

6. Glacé - Bernard Minier.  

7. L'Hiver Assassin - Lisa Jackson.  

8. Hypotermie - Arnaldur Indridason. 

9. Sur la Glace - Jo Nesbo. 

10. La Vierge dans la Glace - Ellis Peters. 


Quel est votre top 10 à vous?

6 déc. 2016

Top Ten Tuesday #10



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous littéraire hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème défini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and The Bookish, repris ensuite en français par Iani puis par Frogzine.

Le thème de la semaine est:

Les 10 livres que vous avez lu enfant et que vous aimeriez qui soient réécrits de façon plus adulte.



Bonjour les loulous! Ce nouveau thème me fait replonger en enfance et j'ai du me creuser quelque peu la tête pour trouver des titres.

Voici mon top:

1.  Chair de Poule - R.L Stine. 

2. Coups de théâtre - Christian Grenier. 

3. Everworld - K.A Applegate

4. Les Six Compagnons - Paul-Jacques Bonzon

5. Le Club des Cinq - Enid Blyton

6.  Fantômette - Françoise Dupont  

7. Mathilda - Roald Dahl.  

8. Alice Détective - Caroline Quine. 

9. Mär - Nobuyuki Anzai. 

10. Les Schtroumpf - Peyo. 

Quel est votre top 10 à vous?

29 nov. 2016

Top Ten Tuesday #9



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous littéraire hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème défini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and The Bookish, repris ensuite en français par Iani puis par Frogzine.

Le thème de la semaine est:

Les 10 romans qui m'ont rejoint dans mes songes




Bonjour les loulous! Non vous ne rêvez pas, je suis bien là pour le rendez-vous, ce qui devient rare avec le boulot. Le thème de la semaine est un peu compliqué, mais j'ai cherché ces romans qui m'ont accompagné dans mes rêves ou qui m'ont travaillé jusqu'à ce que je m'endorme.

Voici mon top:

1.  Ça - Stephen King. Je sais, il est de partout ce roman, mais il m'a traumatisé à l'époque, et il m'a gardé quelque peu éveillée (ah les clowns!). 

2. Le livre sans Nom - Anonyme. 

3. Le Tueur Intime - Claire Favan

4. L'enfant des Cimetières - Sire Cédric

5. Les Rats - James Herbert

6.  Harry Potter - J.K Rowling  

7. Prédateurs - Maxime Chattam.  

8. Suicide Forest - Jeremy Bates. 

9. Ténèbres sur Jacksonville - Brigitte Aubert. 

10. Aliss - Patrick Senécal. 

Quel est votre top 10 à vous?

6 nov. 2016

La Perle de Wyletown

Auteur: Kyrell Wile

Edition: Auto- Edition / The BookEdition

Genre: Romance 

Date de parution: 2016


Résumé: Joe Atlanters a un rêve. Depuis son enfance, Wyletown l’attire. Surnommée « La Belle Rouge » pour le manteau que ses lilas carmin dessinent dès le printemps, cette ville regorge de bien d’autres trésors.
Des perles, par exemple.
Mais c’est surtout un grand événement qui rend la ville fascinante aux yeux de Joe. Il s’apprête à commencer et attise la curiosité et l’envie du monde. Un événement qui va bouleverser la vie du jeune homme.
Wyletown, ville parfaite où il fait bon vivre. Wyletown, ville peuplée de charmants personnages. Wyletown, ville où le plus grand festival de cinéma se fait écho au-delà des frontières.
Et si le rêve que Joe était sur le point de réaliser n’était pas celui qu’il croyait…



Il n’y a pas si longtemps j’ai eu l’agréable surprise de recevoir un message de la part de Kirell Wyle, jeune auteur qui m’a fait découvrir son tout premier roman, La Perle de Wyletown. Toujours aussi curieuse, je suis sortie de ma zone de prédilection pour partir à la découverte d’une ville atypique à l’ambiance fort chaleureuse.

Habituée de récits rythmés (ou qui tentent de l’être), je me suis retrouvée quelque peu en terre inconnue avec cette histoire qui fait la part belle à la naissance d’une nouvelle idylle sur fond de festival cinématographique. Cependant, ce manque de rythme ne m’a pas ennuyée, bien au contraire puisque le récit n’en a pas besoin. Nous sommes dans la découverte de l’autre, de l’amour et ce sont au final les sentiments qui donnent une certaine cadence à l’histoire.

Cette dernière est plaisante et parvient à nous emmener au beau milieu d’un festival, nous donnant alors envie d’y participer ou simplement d’en découvrir un en vrai. Ce petit côté cinéphile n’est pas pour me déplaire, bien au contraire, et le fait de se focaliser seulement sur un certain temps T mis en avant donne un cachet au récit. Une magie s’opère, qui touche les personnages et nous entraîne à leur suite dans ce qui devient leur film à eux. L’histoire évolue donc au fil des rencontres entre les personnages. Elle se suffit à elle-même et malgré un passage surprenant et quelque peu inutile vers la fin, elle nous offre une conclusion satisfaisante, légèrement surprenante.

Le récit est également bercé par les descriptions de la ville, qui en devient presque féérique. Les décors semblent merveilleux et nous font traverser le temps et les âges à travers différentes thématiques. Outre ce voyage, le rythme des phrases transmet une ambiance légère et sympathique qui porte le lecteur du premier mot au point final. Cependant, malgré ces bons points, l’écriture manque encore de cohésion (notamment sur certaines concordances des temps), ce qui peut parfois amener à des relectures de phrases pour être certains d’avoir bien compris ce qui se passait. On peut également relever le jeu des points de vue. L’auteur a privilégié l’alternance du « Je » entre les deux personnages principaux, idée intéressante et assez bien menée. Pourtant l’utilisation au détour d’un nouveau paragraphe d’un retour à la troisième personne perturbe et force le lecteur à se reconcentrer pour ne pas se perdre. Qui plus est, il est difficile de réellement comprendre ce changement dans le cadre du récit.

Du côté des personnages, les secondaires sont vraiment intéressants et apportent une note de fraîcheur supplémentaire au récit. En ce qui concerne les principaux, je n’ai pas réussi à m’attacher à eux. Si j’ai aimé Joe pour son côté cinéphile et sa simplicité, il m’a manqué un petit quelque chose pour le trouver plus attachant. Line, par contre, ne m’aura pas plus touchée que cela. En effet, trop lisse, limite parfaite, elle devient presque une caricature de personnage, ce qui est dommage.

La Perle de Wyletown est donc un roman sympathique à lire et à découvrir, qui, sur fond de festivités, nous rappelle que les plus belles rencontres se font au moment inopportun.
Avec un côté poétique et descriptif, on se laisse entraîner durant un court temps au milieu d’une belle romance. 


Cette lecture s'est faite en commune avec 9 autres bloggeurs: je vous laisse ici le lien vers leurs chroniques:

- Bérangère, de Panda de Bibliothèque
- Clara, de Clara Dream Books
- Gabrielle, de Gaby Raconte
- Gaëlle, de La Médiathèque
- Guenièvre, de Les Lectures de Guenièvre
-  Marion, de The Bloomsbury Muffin
- Océane, de En Tournant les Pages
- Pauline, de Healing Words
- Rim, de Envie de Lecture

25 oct. 2016

Top Ten Tuesday #8



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous littéraire hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème défini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and The Bookish, repris ensuite en français par Iani puis par Frogzine.

Le thème de la semaine est:

Les 10 romans à lire pour Halloween



Hello hello les loulous! Après avoir raté le dernier rendez-vous pour cause d'absence de temps, je n'allais pas manquer celui-ci! Ce thème est parfait pour la saison (non, vraiment?) mais surtout j'ai eu moins de mal à trouver des titres, pour une fois, au vu de mes goûts prononcés pour l'horreur. J'ai failli mettre que du Stephen King, mais je me suis abstenue, en espérant vous faire découvrir d'autres titres.
Voici mon top:

1. Ça - Stephen King. Je ne peux pas ne pas le mettre. Ce roman reprend nos peurs d'enfants, il a une atmosphère propre glaciale et il vous fera détester les clowns. 

2. Aliss - Patrick Senécal. Cette revisite d'Alice aux pays des merveilles m'a perturbée; c'est glauque, dérangeant et malsain à souhait.

3. Les Rats - James Herbert. Imaginez que des rats très très gros nous envahissent... et nous mangent. Voilà, vous avez l'état d'esprit du roman.

4. Ténèbres sur Jacksonville - Brigitte Aubert. Une histoire de morts-vivants en huis-clos, sur fond de S. King. Très bien pour Halloween. 

5. Le Diable en Gris - Graham Masterton. Des meurtres ignobles et bien détaillés, une histoire fantastique: on a les thèmes qu'on cherchait.

6. L'Epouvanteur - Joseph Delaney.  Une saga étonnante, sombre et addictive.  

7. In Tenebris - Maxime Chattam. Un excellent thriller, qui nous plonge dans l'horreur de l'être humain. 

8. Chair de Poule - R.L. Stine. N'importe quel tome fera l'affaire: on retombe en enfance en redécouvrant une petite histoire sur le thème de l'horreur, parfait. 

9. Le Livre de Sang - Clive Barker. Petit recueil de nouvelles horrifiques sympathique.  

10. Shiki - Fuyumi Ono. Manga d'horreur, huis clos avec des évènements perturbants qui se déroulent.



Quel est votre top 10 à vous?

23 oct. 2016

Séquestrée

Auteur: Chevy Stevens

Titre original:  Still Missing

Edition: St Martin's Press

Genre: Thriller

Date de parution: 2010


Résumé: Ce dimanche-là, Annie, agent immobilier de 32 ans, avait prévu de vendre une maison grâce à une journée portes ouvertes. Mais son dernier client, un homme qui prétend s'appeler David, la fait monter de force dans sa camionnette. Annie vient d'être enlevée. Son ravisseur l'emmène au cœur de la forêt et l'emprisonne dans une cabane. Son calvaire va commencer...





La première fois que je suis tombée sur le résumé de ce roman, il m’a donné envie de le découvrir. Un enlèvement, une séquestration, une héroïne qui va vivre un calvaire… tous les ingrédients semblaient réunis pour me plaire. Et puis je suis tombée sur un second résumé qui m’a fait comprendre qu’Annie s’en sortait, qu’il y avait plus à son enlèvement. Cette nouvelle, étrangement, m’avait un peu refroidie et j’avais donc relégué le roman au fond de ma bibliothèque. Il a donc fallu attendre un challenge (challenge Halloween, créé par x-Key sur BookNode) pour que je le sorte enfin.  Et je dois admettre que c’est avec plaisir que j’ai dévoré ce roman.

Comme précisé dans le résumé, on suit Annie, une jeune femme qui voit sa vie basculer le jour où un homme décide de la kidnapper. La première question que nous nous posons est la même qu’Annie : pourquoi elle ? Elle semble avoir une vie banale, entre son métier, son petit-ami et son chien. Pourtant, en découvrant le monstre qui l’a enlevée, Annie s’aperçoit qu’il la connaît très bien, trop bien même pour que tout ça ne soit que le fruit d’un hasard malchanceux. Ses questions restent en suspense pendant un long moment puisque commence pour elle un calvaire inimaginable qui va durer un an et qu’elle finit par nous livrer à travers ses séances avec son psy.

Dès les premières pages la narration interpelle. Certes, l’utilisation de la première personne du singulier n’est pas banale, et nombreux sont les romans qui adoptent ce style puisqu’il permet une plus grande proximité avec le personnage principal. Mais ici Chevy Stevens le détourne pour nous plonger dans une sorte de grand monologue dans lequel Annie décrit son histoire à son psy, psy qui n’a pourtant jamais la parole. Ce choix détonne et donne l’impression visuel d’une Annie assise sur un fauteuil et s’adressant à nous, lecteurs, qui prenons alors la place de la psy. Autre point qui surprend dès le début n’est autre que le ton qu’emploie la jeune femme pour parler. Direct, sec, limite méchant, elle veut aller droit au but sans aucune interruption, impose ses règles et nous montre une personne qui semble peu sympathique. Il est alors difficile de se sentir proche d’elle, mais pourtant ce ton est adéquat et un lien se crée petit à petit entre elle et nous, au fur et à mesure qu’elle avance dans son récit.

Ce dernier paraît d’ailleurs décousu ; de par le fait que chaque chapitre correspond à une session avec la psy, son histoire se découpe en plusieurs moments. Le tout reste linéaire, mais avec des ellipses qui nous font quand même nous poser des questions sur son quotidien dans la cabane. Evidemment certains moments sont décrits dans les plus grands détails, notamment les premiers jours, les premières violences et viols, mais tout ça ne parvient pas à instaurer une vraie ambiance glauque. On ressent pourtant un malaise au vu des descriptions, mais l’atmosphère n’en ressort ni sombre ou lugubre. L’effet de cloisonnement, d’enfermement et de solitude n’atteint pas réellement le lecteur.
Malgré ce système de découpage, deux parties se distinguent dans l’histoire : une première dans la cabane, la seconde le retour à une vie. Une vie, car pour Annie rien n’est plus pareil. Ici on découvre l’après : comment faire pour reconstruire quelque chose quand on a vécu dans la terreur pendant une année ? Cette partie est intéressante puisqu’elle nous fait voir une réaction inconnue pour nous, déstabilisante même. Il est difficile d’imaginer ce que peut ressentir une victime, et l’auteure réussit son pari. Annie se dévoile, et ce que l’on découvre est terrible : son calvaire ne s’est pas arrêté à sa fuite. Bien au contraire, et malheureusement, elle agit toujours sous le joug de son bourreau à travers les rituels qu’il a mis en place. On assiste alors à la difficulté de se libérer psychologiquement de cette emprise.

Le récit ne se contente pas de vouloir décrire le vécu d’une victime. Chevy Stevens pousse son récit plus loin, en apportant une touche peut être pas nécessaire à l’histoire. La fin réserve donc une surprise étonnante qui va pousser Annie à vraiment s’en sortir.

La psychologie est un point important du livre. Annie est bien présentée ; ses difficultés à faire confiance, à tenter de se remettre sont bien rendues, et on perçoit un changement chez elle qui montre que l’auteure a pris soin de développer son personnage principal. Pour les autres, ils restent pour la plupart de simples copies de ce qu’on peut rencontrer dans le genre. Il manque une certaine profondeur au monstre qui est dommage. Le connaître aurait apporté une autre dimension au récit. En ce qui concerne l’entourage d’Annie, sa mère est un peu bancale : on sent son côté égoïste mais il aurait pu être plus acerbe.


Au final, Chevy Stevens nous offre un bon roman qui nous pousse à nous poser des questions sur l’après. Malgré quelques défauts et un manque réel d’ambiance on est pris dans le récit et on veut connaître la fin. 

11 oct. 2016

Top Ten Tuesday #7



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous littéraire hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème défini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and The Bookish, repris ensuite en français par Iani puis par Frogzine.

Le thème de la semaine est:

Les 10 livres que vous vous êtes achetés sans rien en savoir si ce n'est les avis qui sont dithyrambiques (très élogieux)



Bonjour les loulous! Voici une question compliquée, car j'ai pour habitude de choisir mes livres suivant le titre ET le résumé. Le premier attire mon regard, et si le second ne me donne pas un petit coup au coeur, alors je n'achète pas. Je ne me base presque jamais sur la couverture, (elle peut m'attirer, mais à nouveau le résumé doit fonctionner). Par contre, depuis que j'ai le blog il m'est arrivé d'acheter des romans que certaines de mes comparses ont adorés, sans connaître l'histoire car je leur fais confiance.
Voici donc mon top:

1. L'Enfant des Cimetières - Sire Cédric. Une blogueuse que j'apprécie beaucoup est fan de cet auteur, et comme on a à peu près les mêmes goûts, je me suis lancée avec un titre pioché au hasard. 

2. Le Livre sans Nom - Anonyme. Quand on vous en parle en mentionnant cinéma, Tarantino et excellent, je fonce.

3. Le Chuchoteur - Donato Carrisi. A force de le voir passer sur la blogosphère, le titre et la couverture, je me suis laissée embarquée dans l'histoire.

4. Meurtres pour Rédemption - Karine Giebel. Les avis sont presque unanimes sur ce titre, j'ai tenté, et je me suis retrouvée dans les 1% à ne pas aimé. 

5. Le Tueur Intime - Claire Favan. Ce titre et sa suite ont fait mouche dans la blogosphère, je ne pouvais décemment pas le laisser passer. 

6. La Fille de Papier - Guillaume Musso. J'avoue qu'outre les avis, j'étais curieuse de lire du Guillaume Musso. Ce titre n'aura pas été une super révélation....  
7. Reflex - Maud Mayeras. Des avis plus que positifs qui font que le roman est dans ma PAL. Il va falloir que je le sorte un jour. 

8. Les Fiancées de l'Hiver - Christelle Dabois. Un titre qui revient souvent, je me suis laissée tenter par l'achat (ou plutôt cadeau de Noël xD) mais je ne l'ai pas encore ouvert. 

9. 1Q84 - Avril Juin - Haruki Murakami. D'excellentes critiques, poussée par l'avis d'une amie, je l'ai acheté et il traîne en attendant que je l'ouvre.  

10. Entretien avec un Vampire - Anne Rice. Le côté élogieux que j'ai pu lire sur l'auteure, l'envie de connaître cette saga adorée des vampires m'ont poussé à le commander pour Noël, en anglais. Et pareil, il attend inexorablement dans son coin.



Quel est votre top 10 à vous?

8 oct. 2016

[TAG] Unpopular Opinion Book

Hello!



Mais mais... c'est mon tout premier tag qui débarque sur le blog!! Il était temps, me direz-vous :)
J'ai été taguée par Notes From Coline sur le Unpopular Opinion. Le principe est simple: on donne notre avis divergent en répondant à 9 questions.4
C'est parti:


1. Un livre populaire que je n'ai pas aimé.
Demain, j'arrête! de Gilles Legardinier. Ce livre fut une torture... Soit disant drôle, que l'auteur a réussi à se mettre à la place d'une femme. Je n'ai vu que clichés sexistes, l'éternel schéma de la fille maladroite, inintéressante qui fait tout (bien sûr des bêtises) pour attirer le regard du beau Mâle car être célibataire c'est pas bien, m'voyez.


2. Une série de livres que tous détestent mais que j'aime.
Problème, je ne lis pas de séries... donc impossible de répondre à cette question.


3. Un triangle amoureux où le personnage principal termine avec la personne avec laquelle je ne voulais pas qu’elle termine.
Fruits Basket, de Natsuki Nakaya. Apparemment un classique shojo à lire, je m'étais lancée dedans mais j'avais rapidement abandonné. L'histoire ne me plaisait pas plus que ça, et surtout je m'étais volontairement spoilée pour voir avec qui Tohru finirait... et la réponse ne me plaisant pas, j'ai tout stoppé.


4.  Un genre populaire que tu ne lis pas vraiment.

La science-fiction. C'est un genre que j'aimerais par contre découvrir.


5. Un personnage de roman beaucoup aimé que je n’ai pas aimé.

Aucune idée... 


6. Un auteur populaire que je n’arrive pas à lire (ou dont je n’aime pas les oeuvres).

Marc Levy. J'avais lu quelques romans au lycée, mais les intrigues se ressemblaient et je ne sais pas, c'est trop mielleux pour moi.


7. Un schéma lambda que je suis lassée de voir.

Je n'ai pas beaucoup lu de chick-lit, mais pour le peu que j'ai lu je retrouve toujours le schéma de la fille qui se retrouve avec un travail un peu par hasard, gauche, maladroite, limite idiote, qui finit avec le gars trop canon, intelligent qui n'avait d'yeux que pour elle. Trop de clichés tuent les clichés.


8. Une série populaire que je ne suis pas intéressée à lire.

50 Shades of Grey. Le peu de passage que j'ai lu m'a fait froid dans le dos tant c'est mal écrit et le personnage est un psychopathe transformé en prince charmant. (mais d'où on peut parler de romance?)

9. Une adaptation TV/ciné que tu as trouvée meilleure que le livre.

American Psycho, de B.E Ellis. Le roman est horrible, le film est génial. 


Merci pour ce tag, j'ai pris plaisir à y répondre. Pour la suite, je tag Les Lectures de Mélia et Les Lectures de Salhuna.

4 oct. 2016

Top Ten Tuesday #6



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous littéraire hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème défini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and The Bookish, repris ensuite en français par Iani puis par Frogzine.

Le thème de la semaine est:

Les 10 livres qui ne vous ont pas plu et dont vous continuez à lire l'auteur




Salut les loulous! Le sujet de cette semaine nous propose de nous pencher sur des livres qui nous ont déplu pour diverses raisons, mais qui ne nous ont pas empêché de découvrir d'autres romans de l'auteur. Hop, voici le top:

1. Demain, j'arrête - Gilles Legardinier. 

2. Beaux Mecs et Sacs d'Embrouilles - Meg Cabot.

3. Mordoc - Patricia Cornwell.

4. Les Guerriers de la Nuit - Graham Masterton. 

5. Cabale - Clive Barker. 

6. Confessions d'un Acrro du Shopping - Sophie Kinsella. 

7. J'ai Epousé un Inconnu - Patricia MacDonald. 

8. Un Certain Goût pour la Mort - P.D James. 

9. Le Fiel - Mathieu Gaborit. 

10. Le Lien Maléfique - Anne Rice



Quel est votre top 10 à vous?

22 sept. 2016

Les Vacances d'un Serial Killer

Auteur: Nadine Monfils

Edition: Belfond

Genre: Policier

Date de parution: 2011

RésuméComme chaque été, Alfonse Destrooper part en villégiature à la mer du Nord. Josette, sa femme, est bien décidée à se la couler douce, entre farniente à la plage et shopping dans la station balnéaire. Les enfants, Steven et Lourdes, emportent leur caméra pour immortaliser ces vacances tant attendues. Quant à la mémé, véritable Calamity Jane, elle les accompagne dans sa vieille caravane.
Mais le voyage commence mal ! Un motard pique le sac de Josette à un carrefour et s’enfuit. Furieux, Alfonse s’arrête dans un snack pour s’enfiler une bière pendant que les deux ados, avec leur manie de tout filmer, s’amusent à planquer leur caméra dans les toilettes, histoire de recueillir quelques images truculentes. La famille Destrooper reprend finalement la route. À l’arrière de la voiture, les ados visionnent tranquillement leur vidéo. Quand, soudain, ils découvrent à l’écran le cadavre du motard gisant sur le sol des toilettes du restoroute ! Et, pour couronner le tout, la magnifique pension dans laquelle les Destrooper ont prévu de séjourner est un rade pourri. Les vacances en enfer ne font que commencer… Une comédie décapante, teintée d’humour noir et d’un zeste de poésie, un hymne à la Belgique.



En lisant le titre et le résumé je m’attendais vraiment à des vacances sanguinolentes, presque un road trip même. La lecture a donc été assez déroutante, voire particulière car à l’opposé de ce que j’imaginais.
Il faut dire que Nadine Monfils semble s’être inspirée de candidats de Tellement Vrai ou Confession Intime pour l’écriture des personnages. Tous ne sont que des clichés horripilants de femmes et d’hommes qui semblent pour la plupart limités quand ce n’est pas juste ridicules. Aucun n’a de réel charisme et n’est attachant. Bien au contraire. Si mémé Cornemuse se démarque quelque peu du reste des personnages, elle n’en reste pas moins détestable, de par son langage châtié et ses actes plus que limites.

Outre l'absence d'attrait pour ces derniers, l'histoire elle-même est des plus particulières. Elle est plus que décalée et part dans tous les sens, suivant chaque personnage selon sa petite mésaventure personnelle. Il n’y a pas de réel fil conducteur, à part le thème des vacances et la mésentente familiale. Le but semble simplement d’écrire sur les mésaventures des protagonistes, sans réflexion ni psychologie plus poussée.

L'écriture, elle aussi, est à l'image du reste: crue, saccadée, simple et familière, elle s'adapte parfaitement au contexte mais semble pour le coup peu élaborée et très oralisée. 
Malgré tous ces points négatifs, j'ai quand même passé un bon petit moment de détente même si ce roman va finir rapidement aux oubliettes.


20 sept. 2016

Top Ten Tuesday #5



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous littéraire hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème défini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and The Bookish, repris ensuite en français par Iani puis par Frogzine.

Le thème de la semaine est:

Les 10 univers livresques dans lesquels vous n'aimeriez surtout pas vivre




Hello les loulous! Cette semaine le sujet nous entraîne dans les univers, mais ceux qui nous plaisent le moins. Ce n'est pas parce qu'on aime une histoire que l'univers nous veut forcément du bien. Voici donc mon top 10 de cette semaine:

1. Everworld - J.A Applegate. Toujours fuir pour ne pas me retrouver mangée, tuée, sacrifiée par des dieux, ça me paraît trop fatigant, moi qui suis casanière.

2. Le Meilleur des Mondes- Aldous Huxley. Non, la dystopie, c'est pas joyeux.

3. 1984 - George Orwell. Non, je n'aime toujours pas la dystopie, encore moins quand Big Brother fait penser à un stalker pervers.

4. Le Livre Sans Nom - Anonyme. Vivre à Santa Mondega est synonyme de se faire tuer facilement. Et je n'ai pas non plus envie de servir de casse croûte aux vampires.

5. Aliss - Patrick Senécal. Le quartier de Montréal version Wonderland, très peu pour moi. Des gens fous, bizarres, une reine qui veut votre peau, l'emprise de la drogue, brr. 

6. Les Bouchers de Dieu - Joseph D'Lacey. Vivre dans un monde où les humains sont le bétail, ça risque de me rendre végan tout ça.

7. Au Nom de Tous les Miens - Martin Gray. La guerre... 

8. Re/Member - Murase Katsutoshi (manga). Revivre la même journée, pour chercher des parties d'un corps avant de se faire tuer toutes les nuits, je risque de me lasser... 

9. It - Stephen King. Se faire poursuivre par un clown, puis se faire tuer et manger par lui, je passe mon tour.

10. Dernier Meurtre Avant la Fin du Monde - Ben H. Winters. FIN DU MONDE!



Quel est votre top 10 à vous?

13 sept. 2016

Top Ten Tuesday #4



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous littéraire hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème défini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and The Bookish, repris ensuite en français par Iani puis par Frogzine.

Le thème de la semaine est:

Les 10 romans qui vous ont fait pleurer



Hello les loulous! Le sujet de cette semaine a été difficile à compléter. Je suis quelqu'un d'assez sensible, je peux pleurer facilement devant des films/séries, mais moins pendant mes lectures. Du coup, j'ai du farfouiller dans de lointaines lectures pour me rappeler celles qui m'ont fait verser des larmes:

1. Harry Potter - J.K Rowling (Tomes 5, 6 et 7)

2. La Ligne Verte - Stephen King

3. Si C'est un Homme - Primo Levi

4. Poirot quitte la Scène - Agatha Christie

5. Le Cercle des Poètes Disparus - N.H Kleinbaum

6. La Mécanique du Coeur - Mathias Malzieu

7. Au Nom de Tous les Miens - Martin Gray

8. L'Ecume des Jours - Boris Vian

9. Charlie - Stephen King

10. Gen d'Hiroshima - Keiji Nakazawa


Quel est votre top 10 à vous?

10 sept. 2016

Retour à Rédemption

Auteur: Patrick Graham

Edition: Pocket

Genre: Thriller

Date de parution: 2010

Résumé: Avocat d'affaires, Peter Shepard a tout pour être heureux : la fortune, une femme belle et aimante, deux petites filles irrésistibles. Pourtant, certains jours, l'angoisse l'étreint à tel point qu'il doit aller s'asseoir sur un banc dans un parc. Toujours le même banc, toujours la même angoisse. Shepard redoute le pire : le big one, ce tremblement de terre dont tout le monde sait qu'il finira par engloutir San Fransisco.
Et le pire advient. Mais ce n'est pas la terre qui a tremblé, c'est le passé qui a ouvert une brèche sous ses pieds et l'a plongé en enfer, dévorant sa famille et le laissant avec l'obligation de se souvenir qu'il y a vingt ans, six enfants s'étaient fait une promesse dans un cachot, afin de repousser les ténèbres.
Une promesse qu'il a trahie.
Il est temps pour lui de retourner à Redemption.




Retour à Rédemption est ce genre de roman qui se laisse dévorer, dans lequel on est happé pour en ressortir un peu dérouté.

Au premier abord, ce qui m'a surprise, c'est la ressemblance entre ce récit et "Ça" de Stephen King. On retrouve l'alternance passé/présent, une bande de jeunes soudés contre une terreur commune, la recherche de ce passé oublié pour Peter. Cependant, ce roman se démarque, certes, et nous offre une histoire plaisante malgré quelques points négatifs.

Tout d'abord, le récit: ce dernier reste captivant, tout du moins, la partie dans l'enfance. Si on peut rapidement se lasser de la chasse de Peter au présent, l'auteur parvient pourtant à laisser planer le suspense jusqu'au bout sur ce qui s'est passé à Rédemption, et cette curiosité nous rend avide de tourner rapidement les pages.
En effet, ce camp de redressement est totalement ignoble, et au fur et à mesure que l'histoire avance, on découvre de plus en plus une horreur sans nom. Régi par la peur et la violence, on fait face à l’ignominie humaine dans toute sa splendeur, qui ne provient pas seulement d'adultes en quête de pouvoir sur des enfants, mais également d'enfants qui profitent du système pour diverses raisons.
Si cette partie là est la plus convaincante du récit, la partie "adulte" m'a quelque peu laissée sur ma faim. Entre les zones d'ombre sur la vie de Peter (et pourquoi est-il ainsi?), la réalité sur la mort de sa famille qui m'a déçue, les autres personnages qui ne sont que des faire-valoir, on peut se demander pourquoi le récit ne s'est pas focalisé seulement sur les enfants perdus à Rédemption.

Du côté des personnages, je n'ai pas réussi à me sentir proche d'eux. Chacun à son propre caractère, mais au-delà de ça aucune réelle sympathie ne se dégageait d'eux, notamment Peter adulte. Il est difficile de bien le cerner, et notamment de bien le comprendre. Présenté avec une certaine peur au début du roman, qui donne l'impression d'être importante pour la suite, elle disparaît néanmoins rapidement. Son mal être semble se noyer sous la vengeance, et la fin donne l'impression que sa famille s'estompe bien rapidement de son esprit.
Quant aux enfants, on se prend de pitié pour eux, mais guère plus.

L'écriture de Patrick Graham est agréable, et il parvient à nous ancrer dans son récit sans nous faire tomber dans une lourdeur teintée de descriptions trop longues. On suit avec plaisir sa plume, qui nous entraîne vers un dénouement surprenant.

Au final, ce roman est prenant pour sa quête de vérité, et malgré des aspects négatifs, il n'en reste pas moins captivant.




6 sept. 2016

Top Ten Tuesday #3



Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous littéraire hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème défini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and The Bookish, repris ensuite en français par Iani puis par Frogzine.

Le thème de la semaine est:

Les 10 romans que vous avez lu ou souhaitez lire qui se déroule en grande partie ou en entier dans un milieu scolaire



Hello les loulous, après quelques rendez-vous manqués, pour cause d'absence d'inspiration sur les thèmes, me voici pour le nouveau Top Ten Tuesday. Je n'étais pas certaine de trouver 10 titres pour y répondre, mais à force de réflexion, j'y suis arrivée. C'est donc l'heure de découvrir mon choix:

LUS

1. Harry Potter - J.K Rowling

2. Carrie - Stephen King

3. Mathilda - Roald Dahl

4. Le Chat et les Pigeons - Agatha Christie

5. Le Cercle des Poètes DisparusN.H Kleinbaum

6. Chair de Poule, l'Ecole Hantée - R.L. Stine

7. Le Jour où j'ai Voulu Devenir Populaire - Meg Cabot

8. Assassination Classroom - Yusei Matsui

9. Re/Member - Murase Katsutoshi

ENVIE DE LIRE

10. L'Ecole des Mauvais Méchants - Stéphanie S. Sanders


Et vous, quel est votre Top?

1 sept. 2016

Bilan Août 2016



Et voilà, août vient de se terminer, au revoir aux vacances, bonjour à la rentrée, et au bilan d'août.
Ce dernier mois est encore moins fameux que juillet, vu que j'ai profité de la famille et du soleil pour me détendre. Il n'empêche que j'ai un peu lu, un peu regardé des films, donc ce bilan ne sera pas totalement vide.
C'est parti donc:





Le bilan s'élève à 5 romans lus, avec:

1. Trafic d'or sous les T'ang - Robert Van Gulik
2. De Fièvre et de Sang - Sire Cédric
3. Relic - Preston & Child
4. Guardian - John Saul
5. Retour à Rédemption - Patrick Graham











On reste soft du côté visuel:


1. Another : 6 épisodes
2. D.Gray Man : 5 épisodes
3. Détective Conan: 3 épisodes
4. Stranger Things : 5 épisodes






1. Maléfique
2. Nos Pires Voisins 2
3. Insaisissables 2
4. Money Monster
5. Les Visiteurs - La Révolution
6. The Devil's Rejects
7. Pokemon Mew-two contre attaque