30 janv. 2015

Mother's Day

Film américain

Date de sortie: 17 janvier 2012 (DVD)

Réalisé parDarren Lynn Bousman

AvecRebecca De Mornay, Jaime King, Patrick Flueger  etc.

Durée: 1h52

Genre: Thriller / Drame / Horreur

SynopsisAprès un hold-up qui tourne mal, trois frères retournent chez leur mère. Lorsqu’ils arrivent devant la maison familiale, ils découvrent avec surprise que celle-ci appartient maintenant à quelqu’un d’autre. Ils prennent alors en otage les nouveaux propriétaires et leurs invités. Peu de temps après, la mère arrive sur place avec leur sœur Lydia. Au cours de la soirée, dans un crescendo machiavélique et terrifiant, la mère cherche à prendre le contrôle de la situation.





Mother’s Day fait parti de ces films qui proposent un pitch intéressant avec les ingrédients pour nous proposer un très bon divertissement mais qui au final se révèle être décevant sur de nombreux points.

Se penchant sur un huis clos, le scénario avait de quoi nous offrir de bons moments de tension. Le début est d’ailleurs prometteur et nous plonge assez rapidement dans l’horreur d’une prise d’otage. On aurait pu croire que l’accent serait mis sur une tension psychologique : comment se sortir des griffes de fous furieux qui semblent incapables de prendre une décision sans leur mère ? La manipulation a donc une place importante, mais comme le reste du scénario, finit par être sous traitée au profit de tentatives de choquer le spectateur, tentatives finalement ratée.

Le film perd rapidement en crédibilité à cause de personnages peu charismatiques, ennuyants et énervants. A l’exception de la mère qui possède une personnalité intrigante, forte et possessive, les autres personnages ne sont que des faire-valoir sous exploités. Entre les enfants écrasés par leur mère et le groupe d’amis enfermé au sous-sol qui subit l’invasion, on se demande ce qu’on fait là. En effet, il est impossible de s’attacher à qui que ce soit encore moins aux amis qui restent passifs. Certes, la peur est un vecteur qui vous tétanise, mais quand vous faites face à des cambrioleurs prêts à tout pour s’enfuir, il est facile de deviner qu’il y a peu de chances qu’ils vous laissent vous en sortir vivants. Il est donc logique de tenter au moins quelque chose pour s’en sortir. Cependant, à force d’attendre de l’action, quand celle-ci arrive ça part en n’importe quoi et on en sort déçu.

Le traitement du caractère des enfants est lui aussi sous exploité : alors qu’il semblait y avoir du potentiel pour un revirement de situation, pour des explications pourtant déjà parfaitement claires pour le spectateur, tout retombe à plat. On se retrouve alors avec un nombre élevé de scènes inutiles qui n’auront contribué qu’à rallonger le film.

Malgré une réalisation correcte sans être exceptionnelle, le film ne fait pas frissonner ; au contraire il est long lourd, ennuyeux et n’a rien d’un bon thriller, encore mois d’un film d’horreur. Quant à la fin, on tombe dans le ridicule pur et simple qui confirme la médiocrité de Mother’s Day.

            

[Trailer] Ted 2



La suite des aventures de l'ours le plus déjanté des USA arrive bientôt au cinéma. En attendant, voici un trailer qui laisse présager plus de stupidités de la part des deux héros.


16 janv. 2015

Night Call

Film américain

Date de sortie: 26 novembre 2014

Réalisé par: Dan Gilroy

Avec: Jake Gyllenhaal, Rene Russo, Riz Ahmed etc.

Durée: 1h57

Genre: Thriller / Drame

Titre originaleNightcrawler

SynopsisBranché sur les fréquences radios de la police, Lou parcourt Los Angeles la nuit à la recherche d’images choc qu’il vend à prix d’or aux chaînes de TV locales. La course au spectaculaire n'aura aucune limite...
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs



Film quelque peu hybride, on se laisse entraîner à la suite de Jake Gyllenhaal dans sa quête de célébrité.

Dès les premières images on est mal à l'aise face à ce personnage déroutant qui se révèle rapidement être un sociopathe. La prestation de Jake est bluffante de ce point de vue, notamment son regard dénué de toute émotion qui fait froid dans le dos.

Le scénario est intéressant: à travers la quête de reconnaissance de Lou, c'est avant tout la machine télévisuelle qui est mise en avant: tous les moyens sont bons pour faire de l'audience, même celui de manipuler les foules par les images. Le journalisme est remis en question: jusqu'où peut-on aller en restant dans la légalité? Qu'en est-il d'un point de vue morale?

Le journalisme ici se rapproche du paparazzi, sans état d'âme, sans respect pour ce qu'il filme. Seul le résultat des audiences et l'argent gagné compte, au détriment des gens. En cela le rôle de Lou est parfait: sa personnalité se confond avec son métier, laissant entrevoir un animal agissant dans son propre intérêt, sa propre survie.

La réalisation est très bonne, à l'esthétique soignée. L'alternances des plans "normaux" et du found footage donne un rendu excellent et nous amène dans l'alternance de spectateur et voyeur.

Même si il n'est pas exempt de défauts, ce film vaut le détour pour son mélange de genres, l'interprétation magistrale de Jake Gyllenhaal et pour cette critique de notre société voyeuriste qui amène à de graves dérives.

13 janv. 2015

[Trailer] Avengers: Age of Ultron

Nouveau trailer pour la suite des aventures des Avengers. On sent de la tension dans les images.



Sortie le 29 avril 2015 en France.

7 janv. 2015

[Trailer] Ant Man

Le premier trailer de Ant Man est enfin disponible. Ce prochain Marvel sortira le 22 juillet 2015 et nous permettra de découvrir un héros.... pas forcément très connu.

SynopsisL'histoire d'Ant-Man est celle d'un petit escroc du nom de Scott Lang. Doté d'une capacité étonnante - celle de rétrécir à volonté tout en démultipliant sa force - ce dernier doit embrasser la part de héros qui est en lui afin d'aider son mentor, le docteur Hank Pym, à protéger d'une nouvelle génération de redoutables menaces, le secret du spectaculaire costume d'Ant-Man. Contre des obstacles en apparence insurmontables, Pym et Lang, doivent mettre au point - et réussir - un audacieux cambriolage qui pourrait sauver le monde dune issue fatale...